L’Utilisation des Nouvelles Techniques de l’Information et de la Communication dans la restauration

 

Avec la généralisation des techniques de l’information et de la télécommunication, se sont développé de nouvelles manières d’acheter et de consommer. En effet 73 % des français sont équipés d’un smartphone et 76 % bénéficient d’une connexion à internet. Aujourd’hui il n’est pas rare que les ménages achètent des produits sur des plates formes d’E-commerce, et se fassent livrer à domicile.

Ainsi nous pouvons constater une diminution de part de marché des acteurs traditionnels de vente de détail (Carrefour, Auchan, la Fnac, etc.) au profit de  nouveaux acteurs présents sur le web (Amazon, Rue du commerce, Top achat, etc.) qui représentent aujourd’hui 10% des ventes avec 80 milliards d’euros  et une croissance de plus de 10%. Afin de consolider leur marché, les acteurs traditionnels ont dû développer leurs propres offres en ligne.

Loin d’échapper à ce phénomène, il est important que le monde de la restauration lui aussi participe à ce changement de modèle de consommation afin d’y prendre toute sa place.

 

Les stratégies de ventes découlant d’internet                                                                                         

Comme tous les secteurs économiques, le secteur de la restauration se doit de faire sa révolution numérique, porteuse de progrès et d’opportunités nouvelles.

En effet, la force d’internet est qu’avec une stratégie et du bon sens, il est très facile d‘augmenter sa base de clientèle . Notamment par le fait qu’internet permet d’interpeller des gens partout dans le monde.

Dans cette optique, plusieurs possibilités existent :

  • Donner une visibilité aux restaurants par des annuaires locaux du type Google My Business ou les Pages Jaunes.
  • Être présent sur les réseaux sociaux afin d’y présenter sa structure, les événements que l’on organise et sa production. Un restaurant de bonne qualité bénéficiera de critiques positives et de recommandations, ce qui mécaniquement augmentera la fréquentation des établissements.
  • Créer son site internet pour qu’il serve de vitrine pour le restaurant et ainsi y exposer le cadre, le menu, son équipe.
  • Faire appel à des sites de vente de repas en ligne afin de toucher une nouvelle clientèle, mais plus encore vendre au-delà de la capacité de couverts des restaurants et ainsi augmenter son chiffre d’affaires.

 

La réservation et la vente en ligne, une stratégie de développement incontournable

 

Il est essentiel que les restaurateurs utilisent l’ensemble de ces solutions dans la stratégie de développement et de promotion de leurs restaurants. Tout comme les autres secteurs de l’économie, la restauration devra prendre possession de ces outils qui tendent dans un futur proche à devenir incontournables.

Cela est d’autant plus vrai pour les sites de vente de repas en ligne. Il suffit pour s’en convaincre de regarder le secteur du voyage et de l’hôtellerie, secteur qui aujourd’hui ne peut plus se passer des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication ( NTIC) afin de remplir les chambres et les avions. Aujourd’hui c’est 46% des ventes qui se font en ligne.

Ainsi le restaurateur nouvellement établit utilisant ces solutions, ainsi que les restaurateurs déjà bien établis, n’auront d’autre choix que de passer par ces sites afin de répondre aux nouveaux standards de consommation des individus.

Un gain en productivité pour les restaurateurs

 

Grace aux différentes opportunités offertes par internet , les restaurateurs ont véritablement la possibilité de réaliser des gains de productivité énorme.

En effet ils n’auront plus besoin de prendre des réservations au téléphone. En outre, ils bénéficient d’un gain  de commandes, d’une meilleure visibilité, de la possibilité de toucher une clientèle nouvelle ne fréquentant pas ordinairement ce type d’établissement, d’un moyen de communication à moindre coût et de la possibilité de ne pas être limité par le nombre de table avec les commandes à emporter et ainsi augmenter leurs chiffres d’affaires.

Nous pouvons ainsi voir que tout pousse les restaurateurs à faire le grand saut et ainsi rentrer dans le 21ème siècle.

 

Guillaume CENTAURE
Master Économie Monnaie Banques Finances 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *